S01E05 : De la rébellion au mariage

L

’entrée au lycée professionnel en 1979 est un tournant. Brenda cesse la mascarade féminine provoquant un « cataclysme qui ébranle la famille » [1]. À Noël, harcelée, elle quitte le lycée, traîne chez elle, les cheveux sales, dépenaillée, la voix grave.

La BBC rencontre les protagonistes de l’affaire. Malgré les pressions de Money, en 1980, un documentaire sort en Grande-Bretagne. Il révèle que le jumeau normalement développé à la naissance et réassigné est au bord de l’effondrement. Le Dr Diamond prédit qu’« à la puberté, le jumeau ayant subi une pénectomie se rebelle[ra] contre son affectation d’éducation qui est en conflit avec son patrimoine génétique » [2]. Cela remet en cause la théorie de la neutralité de genre des enfants. Mais l’écho médiatique de cette révélation est faible. La guerre scientifique n’aura pas lieu.

Devant le refus claironné de Brenda d’être une fille, le Dr Winter, remise sa vaginoplastie au placard et décide qu’il est temps de lui révéler son histoire. Son père s’en charge. Brenda ne pose qu’une seule question : « Comment je m’appelais ? » [3]

Elle décide de redevenir un garçon et choisit son prénom. Ce sera David. Mais son passé le ronge. Il est attiré par les filles, voudrait fonder une famille. Comment faire avec un corps au sexe informe et stérile ? Il pratique l’esquive jusqu’au dévoilement de son état. Il fait deux tentatives de suicide, s’isole.

Néanmoins, l’appui de la médecine réparatrice et de l’amour d’une femme mère célibataire de trois enfants lui permet de renouer avec la vie.

 

[1] Colapinto J., Bruce, Brenda et David : l’histoire du garçon que l’on transforma en fille, Paris, Denoël, 2014, p. 171.

[2] Ibid., p. 168.

[3] Ibid., p. 172.