S01E03 : Une saison en enfer

T

ous les ans, la famille Reimer revient à Baltimore, à 3000 kilomètres de leur domicile, pour voir le Dr Money guettant avec « un intérêt excessif »[1] que son cas clinique vérifie son intuition fantasmatique. Money nous rappelle « la profonde méchanceté de toute position pédagogique »[2]… ou pire. Provoquant chez Bruce/Brenda une dysphorie de genre artificielle, Money réveille le sujet et ses défenses. Lors de son premier rendez-vous au Johns Hopkins, à quatre ans, l’enfant frappe le personnel de l’hôpital. Les séances avec Money sont une véritable torture, les jumeaux doivent s’explorer mutuellement, le médecin leur présente des images explicites. Money est certain que les « jeux d’entrainement sexuel »[3] chez l’enfant assurent le développement d’une « identité de genre saine »[4] chez l’adulte. Et pourtant, malgré l’assiduité des parents aux exercices prescrits par Money (par exemple : se promener nus pour exposer les enfants aux différences anatomiques du sexe), Brenda ne semble pas s’identifier comme fille. Elle déprime, refuse de retourner à Baltimore, devient « survoltée, rebelle et malheureuse »[5]. Les Reimer sont perdus, ils veulent changer d’air. Le père boit, la mère trompe son mari et tente de se suicider après qu’il l’a découvert. L’incendie de leur caravane les ramène à la case départ, à Winnipeg. Mais la psychiatre locale qui suivait Brenda est partie. Elle est remplacée par une psychiatre « freudienne »[6] qui, face au désarroi croissant de toute la famille, suggère : « on doit le lui dire »[7].

 

[1] Colapinto J., Bruce, Brenda et David, Paris, Denoël, 2014, p. 116.

[2] Lacan J., Le Séminaire, livre X, L’Angoisse, Paris, Seuil, 2004. p. 332.

[3] Colapinto J., op. cit., p. 125.

[4] Ibid.

[5] Ibid., p. 137.

[6] Ibid., p. 157.

[7] Ibid., p. 158.