Transgenre

Adjectif

Étym. Néologisme composé du préfixe « trans » qui signifie passer d’ici à , à travers, outre, être au-delà, et du nom masculin « genre » dans le sens d’identité de genre et construction sociale. Genre est issu du latin genus, generis « origine, naissance ».

Hist. Terme apparu au XXe siècle, dans les années 1970. Il est préféré à celui de transsexuel, considéré comme pathologisant. En 2018, l’OMS a retiré le terme de transsexualisme, favorisant l’émergence de celui de transgenre, beaucoup plus vaste. Il « est producteur d’un paradigme (transgenre/cisgenre) aspirant à dominer tout le champ sémantique du genre. […] Nous sommes passés […] du transgenre au trans : le préfixe est devenu le concept » [1].

Déf. Personne dont l’identité de genre (vécue ou exprimée) ne correspond pas au genre assigné à la naissance. Terme qui inclut les nombreuses manières, donc les nombreux termes pour les désigner, dont l’identité de genre peut être différente du sexe qui a été attribué à la naissance. Cette identité de genre peut correspondre à masculin ou féminin, ou encore se situer en-dehors de cette binarité (cf. définition « non-binaire »). Les personnes transgenres expriment leur identité de genre de différentes manières : la tenue vestimentaire, le comportement et leur manière pour vivre comme le genre qui leur convient. Elles prennent des hormones et peuvent subir une intervention chirurgicale.

[1] Marty É., Le Sexe des Modernes. Pensée du Neutre et théorie du genre, Paris, Seuil, 2021, p. 494-495.